RISQUE INCENDIE

Association du Puech des Mourgues

Protéger le Puech des Mourgues de l'incendie

 

Le Puech des Mourgues et ses contreforts sont régulièrement ravagés par des incendies majeurs parcourant un redoutable couloir de feu Nord/Sud. Le plus gros incendie de l'Hérault depuis 1973 a éclos le 30 août 2010 au bois de Mussen et ravagé plus de 2500 hectares. Fatalité? Le 27 juillet 1989, un incendie parti de la RD1 s'est propagé sur 1835 hectares. A l'exception de son lieu d'éclosion, plus au sud, son parcours est strictement identique à celui de l'incendie de 2010. De plus, le 19 août 2003, un incendie a éclos lui exactement au même endroit que l'incendie de 2010, quelques centaines de mètre plus à l'est, pour ravager le Vallat de Conques et parcourir 56 hectares.

 

 

 

 

Quel impact sur la faune et la flore?

Si l'impact sur l'environnement est d'un premier abord négatif, il convient de nuancer . En ce qui concerne l'impact sur la végétation, selon L. Trabaud (CNRS) dans l'ouvrage collectif "Le Feu dans la Nature, Mythes et réalités" (Ecologistes de l'Euzière), " les recherches effectuées ces trente dernières années montrent que les systèmes écologiques méditérannéens parcourus par les incendies résistent bien au feu". Un équilibre s'établit et une communauté végétale se stabilise. Le passage du feu maintient l'ensemble dans un état métastable. En revanche, "lorsque les feux sont trop fréquents, des changements notables peuvent apparaître dans les populations végétales; certaines espèces sensibles peuvent disparaître". De même la récurrence des incendie à un impact majeur sur les sols, soumis à une érosion intense. Concernant la faune, selon R. Prodon (Ecole Pratique des Hautes Etudes, dans le même ouvrage) "les réponses très différentes, quelquefois contradictoires, des espèces animales à l'incendie montrent la complexité du phénomène". L'impact d'un incendie sur la biodiversité est donc paradoxalement souvent positif. Il est donc important de se garder de tout manichéisme, de ne pas considérer un incendie comme une catastrophe écologique et de ne pas l'aborder sous l'unique angle de l'impact catastrophique qu'il a sur les biens et le paysage. Les incendies permettent de réouvrir des espaces que l'abandon du pastoralisme et la colonisation de friches agricoles par les arbres ont refermés. Aucune étude environnementaliste n'a été effectuée sur l'impact de l'incendie de 2010 et s'il est probable que ces considérations générales s'y appliquent, cela n'a pas été démontré. L'impact des cycles de 20 ans que nous subissons est également à évaluer.

 

Faut il s'en remettre à l'incendie pour maintenir les espaces ouverts?

L'uniformisation du paysage et la perte de biodiversité subséquente démontrent l'intérêt de maintenir le paysage ouvert. Il s'agit d'un enjeu important de la zone NATURA2000 et un critère important au maintien des zones de chasse de l'aigle de Bonelli. Il convient de profiter de l'ouverture que l'incendie a créé et de l'entretenir pour éviter le traumatisme majeur sur les populations causé par des incendies gigantesques et récurrents. Ainsi, si l'incendie peut avoir un impact bénéfique sur l'ouverture des espaces, il semble évident que la fréquence des incendies sur la commune et leur ampleur jouent de façon négative. L'enjeu est donc d'enrayer ces cycles infernaux. Il est donc nécessaire de promouvoir un maintien des espaces que l'incendie à ouvert et d'oeuvrer à la limitation de la fréquence et de l'envergure des incendies. Débroussaillage intelligent, cultures, action des troupeaux et pourquoi pas brûlages dirigés, toutes activités qui ont perduré durant des siècles, sont donc à privilégier.

 

"Notre goût pour le spectacle nous fait oublier que les sommes considérables

consacrées à la lutte contre le feu couvriraient largement

celles qui seraient nécessaires pour le prévenir" B. Garrone

 

 

 

 

Les incendies ne sont pas une fatalité.

L'association du Puech des Mourgues veut croire qu'une politique exemplaire peut limiter leurs impacts.

Patrimoine naturel

Missions

 

  • Oeuvrer à la protection du Puech des Mourgues (paysage et patrimoine naturel)
  • Mettre en valeur le site
  • Lutter contre le risque incendie
  • Réunir les habitants autour de la protection de leur cadre de vie